Un diamant d’Afrique: Vie du Cheikh Kaluta Amri Abedi (1924-1964) PDF, EPUB


ISBN: B01FXA32H4.

Nom des pages: 190.

Télécharger Un diamant d’Afrique: Vie du Cheikh Kaluta Amri Abedi (1924-1964) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Le Cheikh Kaluta Amri Abedi (1924-1964) fut un chef religieux de la communauté islamique de l’Ahmadiyya, un grand poète d’expression swahilie et un homme d’État du Tanganyika (actuelle Tanzanie). Cette biographie est l’œuvre de son fils, le Cheikh Bakri Abedi qui a remanié pour ce faire sa thèse couronnant ses études de théologie à Rabwah au Pakistan. Son père, le Cheikh K. A. Abedi a en effet joué un rôle-clef dans le développement de l’Ahmadiyya au Tanganyika, communauté qui, en retour, a souhaité préserver la mémoire de cet illustre Ahmadi sous la forme d’un travail de recherche confié à son fils.
Une large place est accordée à la citation de témoignages de contemporains du Cheikh K. A. Abedi, d’articles de journaux et de documents officiels, à des extraits de poèmes en kiswahili et au commentaire du Saint-Coran. Ce qui confère une dimension religieuse et une grande valeur scientifique et littéraire à ce livre dont l’original en kiswahili est traduit en intégralité ici.
Le livre en kiswahili visait principalement le grand public dans des fins de transmission de l’histoire du Cheikh Kaluta Amri Abedi et de diffusion de la connaissance de l’Ahmadiyya. Les Ahmadis swahilophones pouvaient aussi y trouver une manifestation de la vérité de l’Ahmadiyya dans la trajectoire exceptionnelle d’un Ahmadi parti de débuts modestes jusqu’aux sommets religieux, littéraire et politique du Tanganyika. La présente traduction conserve ces objectifs d’éducation et d’édification du public. Elle s’offre aussi comme un livre d’histoire aux Ahmadis francophones. Elle y ajoute enfin un public de chercheurs : historiens, politologues, linguistes, théologiens, etc.
Le Cheikh K. A. Abedi fit figure de pionnier et ses apports son considérables dans les différents domaines où il a exercé.
Sur le plan religieux, le Cheikh K. A. Abedi s’est distingué dans ses études de théologie islamique à Rabwah au Pakistan où il a tissé des liens avec les grands dignitaires de la communauté islamique de l’Ahmadiyya. Il a pu contribuer grandement à la pénétration missionnaire de l’Ahmadiyya en Afrique de l’Est. Ce par son action sociale et politique mais aussi par la prédication et la publication d’un commentaire du Coran en kiswahili ainsi que la traduction en kiswahili de nombreux livres de l’Ahmadiyya qui allaient apporter une révolution religieuse en Afrique centrale et orientale.
Le Cheikh K. A. Abedi maîtrisait parfaitement l’arabe, l’urdu, avec le kiswahili et l’anglais. Au plan littéraire, il a composé de nombreux poèmes en kiswahili dans le style classique de la poésie d’expression swahilie et c’est aussi le premier auteur d’un traité de métrique consacré à cet art.
Au plan de l’histoire politique, il fait partie des pères de l’Indépendance du Tanganyika et s’est engagé, avec Julius Kambarage Nyerere, auprès de la Tanganyika African National Union (TANU) lors de la lutte pour la libération et après. Il est le premier Africain à avoir été maire de la ville de Dar-es-Salaam, capitale économique de la Tanzanie contemporaine. Il fut aussi député de la circonscription de Kigoma, ministre de la Justice et ministre de la Culture et du progrès social. Il conduisit la délégation du Tanganyika à l’assemblée générale des Nations-Unies à New York.
C’est la biographie d’un Ahmadi exemplaire et d’un grand homme du Tanganyika que ce livre se propose de faire connaître au public francophone. Homme dont son ami, Sir Muhammad Zafarullah Khan (RA), le premier ministre des Affaires étrangères du Pakistan et secrétaire du deuxième Calife du Messie Promis (AS), dit qu’il était un diamant d’Afrique.